Le COUAC

Capture

Y a les chefs du COMER qui nous ont obligés à écrire un descriptif de notre média. J’avais oublié et là je viens de recevoir une avoinée numérique alors je m’y mets.

COUAC (du latin Cou-: cou, et du bas-norrois -ac: hacker. Littéralement les pirates de la nuque, ce qui est à la fois frais et gracieux) est une onomatopée exprimant un bruit sec et retentissant [cf. Wiktionnary]. C’est également une variante orthographique de couaque, une sorte de farine – mais a priori, y a pas de rapport.

A part ça, le C.O.U.A.C est un journal parodique, satirique et humoristique à acronyme variable, fondé en l’an de grâce 2014 à l’EPFL. Sa structure anarcho-totalitaire à scrutin direct lui assure une totale apériodicité dans sa parution, élément imprévu apprécié de ses lecteurs.

Le rédacteur en chef, molesté dans sa jeunesse par un gang de canards SM, exorcise depuis son anatidaephobia en dessinant des palmipèdes schizophrènes. Le reste des rédacteurs a été tiré au sort dans la liste des étudiants avec un nom rigolo, puis départagés au terme d’un examen d’accrobranche théorique. On regrette depuis cette méthode de sélection qui s’est révélée peu pertinente, mais si jamais y a une guerre nucléaire, on pourra faire des tyroliennes.

Nos locaux, spacieux et aérés, peuvent abriter jusqu’à une quinzaine de rats morts. Après on les change parce que ça pue.

Dans le COUAC, y a des bandes-dessinées, des articles stochastiques, des jeux et des crevettes. Les crevettes, c’est bon. Mais moins que le magret. Après voilà. Bon, je sais pas trop quoi dire d’autre. De toute façon personne va lire jusqu’au bout. Ah si ? Tant pis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s